29° dimanche du Temps Ordinaire – Année B

 

Semaine 43 – Année B –

du lundi 22 au dimanche 28 Octobre 2018

 

 

   Rappel des célébrations eucharistiques :  

            Samedi 20 octobre : 18h30 Le Barboux.

            Dimanche 21 octobre : 10h Maîche et Le Russey.

 

 

      * Réunion de l’équipe catéchuménat :

                         Lundi 22 octobre à 20h à Charquemont.

 

 

      * Réunion pour la préparation des célébrations pour les villages de                                           

Charquemont, Les Ecorces, Frambouhans et Fournet-Blancheroche :

Mardi 23 octobre à 10h à la salle paroissiale de Charquemont.

 

 

      * Réunion de la Fraternité des malades :

                         Mardi 23 octobre à 14h au Château du Désert à Maîche,

pour le relais de Maîche.

Samedi 27 octobre à 14h à Charquemont, pour le relais de Charquemont.

 

 

 

                * Réunion de l’équipe de coordination pastorale :

                                  Mercredi 24 octobre à 20h à Damprichard.

 

 

 

      * Prière du chapelet pour le mois d’octobre :

Du lundi au vendredi à 14 h, à Charquemont

Tous les mardis, à 14h15 à l’église de Maîche.

Tous les jeudis à 16h à l’église des Plains et Grands-Essarts.

Tous les vendredis, 14h à Damprichard, 17h église de Montandon.

 

 

 

 

 

   Décès :                  Marcelle LACROIX (Charquemont).

                                 Denise GAUME (Les Ecorces).

 

 

 

Prière synodale

21/10/2018 : En ce temps de synode, portons à Dieu en confiance,

par le Christ notre grand prêtre,

toutes nos faiblesses, handicaps ou souffrances.

Que sa miséricorde fortifie en nous l’esprit de service,

afin que nos vies soient réellement données au bénéfice de tous.

La communauté des soeurs Clarisse

 

Une autre histoire

Alors que le synode pour les jeunes se tient à Rome, nous pouvons, toutes générations, nous rappeler l’appel à renouveler l’histoire que le pape François lançait en Argentine au début du processus synodal. « Renouvelons l’histoire ! » Mais comment ? Et pourquoi cette interpellation revêt-elle un sens tout particulier pour le chrétien ? Nous croyons que Jésus est présent dans l’histoire ; qu’il est « celui qui a traversé les cieux » pour se faire l’un de nous, renouvelant déjà l’histoire par sa vie, sa mort et sa résurrection. Nous croyons qu’en y entrant, Dieu a transformé l’histoire. Le chrétien peut donc s’appuyer sur Jésus pour comprendre ce qui est attendu de lui aujourd’hui. Alors que l’histoire semble être écrite et faite par et pour les puissants de ce monde, Jésus nous dit qu’une autre histoire est possible. Elle a déjà commencé avec lui. Chacun peut en être un acteur, faire que son histoire rejoigne celle d’un peuple que la souffrance des plus petits ne laisse pas indifférent et, en définitive, transforme l’histoire de l’humanité. Toute la personne de Jésus nous révèle que l’histoire n’est pas celle des vainqueurs et que la manière de raconter l’histoire ne leur appartient pas. Si nous croyons l’écrire en exerçant le pouvoir à la manière de celui qui veut être grand, nous nous trompons de règne. Si nous croyons la lire dans ce qui brille, nous sommes aveugles. L’histoire est renouvelée parce qu’un seul, attendu pour régner, s’est mis au service. Tous ceux qui l’écrivent à la suite du Christ, l’écrivent avec leur amour, le don de leur vie, l’engagement, la bienveillance. Avec eux, nous ne racontons pas l’histoire d’un échec dans la mort mais celle d’une victoire dans le don qui est puissance de renouvellement !

Marie-Dominique Trébuchet,
directrice de l’IER (Institut catholique de Paris).

 

Prière d’automne

« Fais-nous voir, Seigneur,
ton Visage de lumière dans la froidure du matin,
dans la chanson du ruisseau,
dans le cri de l’automne.

Fais resplendir, Seigneur,
ton Visage de feu sur la brume des lacs,
sur le corps des arbres,
sur la peau des rochers.

Fais lever, Seigneur,
ton Visage de Pâques sur le refrain des heures,
sur la marche des jours,
sur la danse des saisons.

Fais luire, Seigneur,
ton Visage de bonté sur la pluie du midi,
sur la rouille des feuilles,
sur la migration des oiseaux.

Fais briller, Seigneur,
ton Visage de paix
par le murmure des choses,
par la musique des silences,
par le sourire des mots.

Fais-nous marcher, Seigneur,
à la lumière de ton Visage
vers les parvis de Jérusalem,
vers les chemins d’éternité,
vers la maison de notre Père ».

Ainsi soit-il.

Jacques Gauthier

 

 

 

Paroisse du Plateau de Maîche.

En cas de décès, vous appelez le 07.71.88.25.47.

Merci d’en prendre note.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités
par upmaiche