Nativité de Saint Jean-Baptiste – Année B

 

Semaine 26 Année B –

du lundi 25 juin au dimanche 1° juillet 2018

 

 

   Rappel des célébrations eucharistiques :  

            Samedi 23 juin : 18h30 Courtefontaine.

            Dimanche 24 juin : 10h Les Ecorces (fête patronale).

                                                           et Le Russey.

 

 

 

Aux distributeurs du Lien du Plateau :

celui-ci sera prêt à être distribué en milieu de semaine, dans les lieux habituels.

 

 

 

* Fraternité des malades de Maîche :

      Mardi 26 juin, à 14h, au Château du Désert à Maîche.

 

 

 

* Rencontre Equipe Funérailles (personnes qui conduisent les obsèques) :

      Mardi 26 juin, à 17h, à la cure de Maîche.

 

 

 

* Rencontre des membres du Service Evangélique des malades :

Mercredi 27 juin, à 16h, à la cure de Maîche.

 

 

 

* Mouvement « Espérance et Vie » (mouvement chrétien des veuves et veufs) :

      Jeudi 28 juin, à 14h, au Château du Désert à Maîche – Goûter de fin d’année –

 

 

 

                   * Association JALMALV Haut-Doubs – Conférence « L’art de bien vieillir » :

Jeudi 28 juin à 20h15, nouvelle salle des fêtes « La Campagne » aux Fontenelles .

 

 

 

* Bureau de catéchèse :

Jeudi 28 juin à 20h30, à la cure de Maîche.

 

 

 

* Prière du chapelet : Tous les vendredis, à 14h à Damprichard,

 

 

 

* Inscriptions en catéchèse pour les  enfants du CP au CM2 :

   Samedi 30 juin, de 9h à 11h30, salle Charles de Foucauld à Maîche.

 

 

 

 

* Prière et pique-nique de fin d’année de la catéchèse familiale :

Samedi 30 juin, à 12h, à la Chapelle d’Urtière.

 

 

 

Décès : Emmanuel GIGANDET (Charquemont).

                Charles PERROT (Charquemont).

                Docteur Frédéric SOLMON (Maîche).

 

 

 

 

 

 

Notre Dame de Consolation :

concert organisé par  « Les Anciens de Conso. »

pour la rénovation de la Chapelle :

Samedi 30 juin à 17h,

avec la participation des chorales St Etienne du Plateau du Russey

et St Michel de Maîche.

Entrée libre – Collecte Nous vous attendons nombreux.

 

 

 

 

 

La Coopération Missionnaire vous invite à célébrer le 30° anniversaire

de la canonisation de Saint Théodore Cuenot,

le 1er juillet à 10h en l’église du Bélieu.

(célébrant : père Joseph, prêtre vietnamien).

A l’issue de cette messe, l’apéritif sera offert par la municipalité.

Salle disponible pour un pique-nique.

 

 

 

Paroisse du Plateau de Maîche.

En cas de décès, vous appelez le 07.71.88.25.47.

Merci d’en prendre note.

 

 

 

 

« … L’enfant grandissait et son esprit se fortifiait.

Il alla vivre au désert

jusqu’au jour où il se fit connaître à Israël. »

 

 

En marche vers le Synode

24 juin 2018 : « Seigneur, en ces temps de préparation des sessions de l’assemblée synodale, nous te prions pour que le travail des délégués, à la suite de Jean Baptiste, rende témoignage à la Lumière et prépare au Seigneur un peuple capable de l’accueillir »

(Les Sœurs de la charité –

Communauté Notre Dame des Cèdres à Montagney)

 

Afin que chacun puisse entrer dans la démarche synodale, voici un lien proposé à tous ceux qui ont internet : synode-besancon.fr

 

 

 

 

Jean Baptiste, un nouveau feu

 

En ce 24 juin, deux éléments particuliers marquent la fête de saint Jean Baptiste : de manière bien inhabituelle, nous fêtons Jean Baptiste en faisant mémoire de sa nativité et non de sa mort – c’est un premier élément d’importance.

Et, seconde particularité, nous savons que la Saint-Jean a en quelque sorte christianisé une fête d’origine païenne liée au solstice d’été. Nous avons là deux indices théologiques signifiants pour le croyant aujourd’hui, par lesquels l’Église énonce quelque chose de sa foi au Christ.

La naissance de Jean ouvre une ère nouvelle, celle du Christ, que désigne son nom même : « Le Seigneur fait grâce. » Ce que l’Ange du Seigneur avait demandé à Zacharie (Lc 1, 13), est en définitive accompli par Élisabeth dans la foi : nommer l’enfant, croire à l’incroyable, à Dieu qui vient dans l’histoire des hommes faire grâce en son Fils Jésus.

Le Verbe se fait chair, la Parole s’incarne. Jean est nommé par celle qui a cru dans la parole efficace de Dieu et son nom est confirmé par celui qui a peiné à croire. Nous, qui fêtons cette naissance aujourd’hui, sommes appelés à croire, à dire notre foi en énonçant le nom qui annonce la transformation du monde en Jésus. Fêter Jean Baptiste, c’est en effet reconnaître que les temps nouveaux s’inaugurent dans l’annonce et que chacun est appelé à participer à l’avènement du Royaume.

Au tout début de l’été dans l’hémisphère nord, la fête chrétienne est venue s’inscrire dans une tradition de joie et de lumière. En celui qui l’annonce, Jean, l’Église célèbre Dieu qui fait grâce, lumière venue dans le monde (Jn 3, 19). En fêtant la nativité de saint Jean Baptiste, nous nous rappelons que nous sommes appelés à naître de nouveau, en nous laissant renouveler par la grâce.

Marie-Dominique Trébuchet, directrice de l’IER (Institut catholique de Paris)

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités
par upmaiche